Cagliostro gagne à la loterie

Mozart l'immortaliserait bientôt dans sa Flûte Enchantée, sous le nom de Sarastro.


Le mage et les bourgeois


Si certains soyeux craignaient de s'ennuyer, ils se trompaient ! Les disciples lyonnais se cotisent et bâtissent un temple magnifique aux Brotteaux. Le 24 décembre 1784, est inauguré son « Rite de la Haute Maçonnerie égyptienne ».

Dans sa loge, des évocations sont organisées en présence du duc de Richelieu. Elles culminent dans des visions accessibles à tous. Prost du Royer, chef d'une loge lyonnaise, était mort le 21 septembre de la même année. Qu'à cela ne tienne ! Son fantôme apparut et fut reconnu par les membres de cette loge qui étaient présents.

J. B. Delorme, premier d'une longue série, fut guéri d'une maladie incurable. Il faut savoir que Cagliostro, s’était instruit à l’Ordre de Malte qui, à la pointe du progrès, formait son personnel soignant.

Des enfants devenaient, sous son commandement, capables de la clairvoyance la plus spectaculaire. Il renouait en cela avec les pratiques coptes.


Cagliostro et la politique

Mais Cagliostro a la bougeotte. C'est un nomade. Le 27 janvier 1785, il quitte Lyon pour Paris. L'aventure continue.

Le 22 août 1785, Cagliostro est arrêté et accusé d'avoir trempé dans l'affaire du collier de la Reine. Il est enfermé à la Bastille. Le 31 mai 1786, il est blanchi et acquitté par le Parlement de Paris. Le roi, désavoué par sa justice, le bannit de France. C'est alors que Cagliostro annonce, trois ans à l'avance, la destruction de la Bastille, la convocation des Etats Généraux et l'abolition des lettres de cachet.


L'astrologue et la loterie royale britannique


Londres, 1776.

Cagliostro prétend posséder un vieux manuscrit enseignant comment trouver le numéro gagnant d'une loterie. Par calculs astrologiques et non par voyance !

Le prochain tirage de la « Loterie royale d'Angleterre » est fixé au 14 novembre. Cagliostro indique le premier numéro à sortir et les choses se passent selon ses prévisions. Pour le 16 novembre, il recommande le numéro 20. Exact. Pour le 17 novembre, il annonce le numéro 25. Exact. Pour le 18, il désigne les numéros 55 et 57, en quoi il a doublement raison.

Puis Cagliostro suspend ses prévisions, au désarroi des proches qui misaient des fortunes de plus en plus grandes. Enfin, cédant à leur insistance, il indique le numéro 8 pour le 7 décembre, ce qui permet à deux proches d'engager toute sa fortune pour l'un (Mary Fry) et de miser une forte somme pour l'autre (Scott). Exact. Par la suite, il se refusa à produire d'autres pronostics. Cinq pronostics (en fait, six numéros) exacts, et aucun échec !


L'aventure finit mal


Tout cela devait mal finir.

Le 27 décembre 1789, alors qu'il séjournait à Rome, le pape Pie VI ordonna son arrestation.

Le 7 avril 1791, Cagliostro fut condamné à l'emprisonnement perpétuel. Enfermé le 21 avril au fort de San Leo (près de Rimini), il y passa le reste de sa vie dans des conditions ignobles, au fond d'un cachot nommé Il Pozzetto, nom qui signifie quelque chose comme « oubliette », « puits » ou « égout ». Il y mourut le 26 août 1795, deux ans et demi avant l'arrivée des troupes françaises qui firent sauter la forteresse de San Leo.

Cagliostro fut peut-être la dernière victime de l'Inquisition. Dans son cachot, qui se visite aujourd'hui, les visiteurs déposent des roses rouges.

Pour en savoir plus

Pour accéder aux enseignements et aux pratiques de Cagliostro, je vous suggère d’étudier Cagliostro – les arcanes du Rite Égyptien, disponible aux Éd. Spiritualité Occidentale.

Partager ce contenu