Préparez vous-même vos fleurs de Bach !

Lorsque vous préparez un plat pour votre petit-fils, vous y mettez un « petit quelque chose » qui fait la différence. Ce « petit quelque chose » existe bel et bien. Dire « vous y mettez un petit quelque chose qui fait la différence », ce n’est pas seulement une figure de style poétique. Ce « petit quelque chose », c’est très concret.

La méthode du Dr Edward Bach

Comment préparer soi-même son élixir floral ? Comment extraire la quintessence de la plante ? Il existe des méthodes simples et des méthodes plus compliquées.

Voici la méthode hyper-simple utilisée par le docteur Edward Bach, médecin britannique né en 1886. Après sa mort, la principale collaboratrice s’était élevée contre la fabrication industrielle de ces « fleurs de Bach ».

  1. Choisissez la plante avec laquelle vous allez travailler. Choisissez des fleurs saines. Manipulez-les le moins possible. Plus les fleurs sont fraîchement cueillies, plus elles sont actives. Ce n’est pas précisé par le Dr Bach, mais les Anciens en tenaient compte : si vous cueillez une plante de Vénus en heure de Vénus ou quand Vénus est au Milieu du Ciel, la vertu de la plante sera amplifiée.
  1. Prenez le temps de vous asseoir à côté de vos fleurs, de demander à la plante de collaborer avec vous, de lui expliquer ce que vous allez faire. Le Dr Bach parlait avec ses plantes pendant des heures entières. Il a, sans fausse honte, mis sur papier le compte-rendu de ces entretiens très particuliers. Cela peut paraître farfelu, mais il est très facile de vérifier le bien-fondé de cette étape. Lorsque vous dites de votre voisine « elle a la main verte », « tout ce qu’elle sème pousse mieux que chez moi », elle n’a rien fait d’autre qu’accorder à ses plantes l’attention qu’elles requéraient. Elle a pris le temps de comprendre leurs besoins, elle leur a parlé, elle les a écoutées.
  1. Versez un litre d’eau dans un grand saladier en verre. L’eau vivante (eau de rivière, eau de pluie, rosée) est meilleure que l’eau du robinet.
  1. Déposez délicatement à la surface les pétales des fleurs de votre choix. Selon la plante, il peut aussi s’agir de feuilles plutôt que de fleurs.
  1. Laissez reposer le saladier aux rayons et à la chaleur du Soleil – et à l’abri du vent - pendant au moins trois heures. Il faut un contact direct entre les rayons du soleil et le contenu du bol. Rien ne doit interférer (pas de couvercle, même transparent).
  1. Prenez le flacon de verre dans lequel vous conserverez l’élixir. Remplissez-le à moitié de cette « eau solarisée » en ayant soin de ne pas y mettre de fleurs.
  1. Complétez le flacon avec du Brandy, qui permet la conservation du produit. Mélangez le tout.

C’est prêt ! Et c’est très bon marché, comparé aux petites fioles vendues par les laboratoires…

Pour aller plus loin

Le Cours pratique d’alchimie vous enseigne à préparer vos élixirs végétaux selon les procédés des anciens alchimistes (particulièrement Paracelse). Il respecte les règles de la médecine (réellement) traditionnelle d’Occident. En tant qu’astrologue, vous aurez optimiser la vertu des plantes en les cueillant et en préparant vos élixirs floraux au bon moment ! Vous le trouverez en cliquant ici.

Partager ce contenu