Un petit mot de présentation

Un petit mot de présentation

 Concrètement

 Mes études initiales furent centrées sur la psycho-pédagogie. Après m’être spécialisé dans l’enseignement aux enfants handicapés mentaux, j’ai enseigné dans divers établissements (I.M.P., I.M.Pro, etc.).

 En 1985, je quittai l’Éducation Nationale pour ouvrir un cabinet d’astrologue. Mon gagne-pain est aujourd’hui assuré par la consultation (astrologie), par mes séminaires (en présence physique ou sous forme de cours en ligne) et par les activités éditoriales (Éditions Spiritualité Occidentale).

 La tâche que je me suis assignée

 J’œuvre pour replacer l’astrologie dans son contexte d’origine ; l’interrogation du ciel, langage par lequel le Créateur (ou les dieux) parle(nt) aux hommes.

 N’est-il pas merveilleux de voir que les astres sont semblables à des lettres de l’alphabet ? Par leurs configurations, elles forment des syllabes, puis des phrases entières qu’il nous est permis de lire… (Ce n’est pas de moi, c’est du philosophe gréco-romain Plotin).

 Comme les sociétés auxquelles ce qualificatif est attribué, cette astrologie est dite « traditionnelle » car elle tient compte de la dimension spirituelle (le message des astres vient de quelque part). Elle aide à comprendre l’homme (et son existence) dans sa globalité : physique, psychique et spirituelle… sans le réduire aux automatismes de son seul petit moi !

 

Mon cheminement spirituel

 Sur le plan spirituel, je conjugue deux approches :

          J’ai participé pendant trois décennies au monde initiatique dont j’ai parcouru les différents cursus. Je connais donc bien cet univers et ses enseignements. Bien que gardant des contacts dans ces milieux, je me suis retiré en 2006 des dernières organisations dont j’étais formellement membre.

          Je considère que toutes les grandes voies spirituelles permettent l’ascension de la sainte montagne depuis des versants différents. Mais comme un homme ne peut pas tout faire, j’ai entrepris et je poursuis l’escalade en m’appuyant sur la tradition héritée de mes ancêtres. Pour être sérieux en ce domaine, j’ai acquis quelques certifications « officielles » (dont un Master d’État en Théologie), ce qui m’est très utile pour comprendre les textes astrologiques médiévaux que je commente.

 Cette double approche fait de moi un esprit original pouvant traiter d’ésotérisme et de christianisme (et donc d’ésotérisme chrétien) sans dire trop d’âneries !

 

Pour en savoir plus que vous ne le devriez

 Et si vous voulez en savoir plus que vous ne le devriez, j’ajoute plus bas quelques informations plus formelles. Et je vous renvoie à mes "Confidences d’un astrologue", qui relatent mes grandes rencontres et les étapes de mon cheminement.

 Denis Labouré

 

 Les confidences d'un astrologue

 

 Quelques informations plus… formelles

Né le 24 octobre 1956 à Paris (XXe) à 11 h 15 (état civil).

 

Formation non astrologique

  •          École Normale d’instituteurs de Saint-Étienne (CAPédag.)
  •          École Normale d’instituteurs de Lyon (CAEI - Déficients Intellectuels)
  •          Licence d’État en Théologie (Université de Lorraine)
  •          Baccalauréat canonique de l’Université Pontificale Saint-Thomas d’Aquin (Rome)
  •          LICENCE CANONIQUE (Université Pontificale saint Thomas d’Aquin, Rome).
  •          MASTER2 d’État en Théologie (Université de Lorraine, Sciences Humaines et Sociales).

 

Formation astrologique

  •          En 1974, crée l’Institut d’Astrologie Traditionnelle dans lequel il dispense ses activités d’enseignement (cours, séminaires et revue trimestrielle).
  •          En 1978, accède à la présidence du GERASH, association astrologique de langue française la plus importante à cette époque.
  •          Diplômé Modern Astro Studios (Bangalore - Inde) en 1983. Cours de Charles Emerson en Uranian Astrology (USA) en 1990. Diplômé Qualified Horary Practitioner (Grande-Bretagne) en 1996. Diplômé Robert Zoller’s Medieval Astrology Correspondance Course (USA) en 1990.

 

Activités professionnelles

  •          Consultations en cabinet (Saint-Étienne) et par téléphone depuis 1985.
  •          Enseignement par correspondance depuis 1974 (astrologie) et séminaires (philosophie, ésotérisme).
  •          Conférences (Londres, Édimbourg, Luxembourg, Bruxelles, Genève, Lausanne, Milan, Fort-De-France, Abidjan, Lisbonne, Dakar, Lausanne, Héraklion, Milan, Bologne, Messine, etc.).

 

Activités éditoriales

  •          Directeur de la collection Kosmos aux éditions Pardès de 1986 à 1992.
  •          Crée en 1984 et dirige depuis cette date la revue La Recherche Astrologique, revue technique trimestrielle distribuée sur abonnement.
  •          Crée en 2010, en association avec Marc Neu, les Éditions Spiritualité Occidentale qui se consacrent à la publication d’ouvrages et d’outils pédagogiques (guides pratiques) facilitant la pratique de l’astrologie et de l’ésotérisme.
  •          A exercé la fonction de conseiller technique dans la réalisation de plusieurs logiciels pour astrologues  (AstroH, PA3, Horlwin de Uranie software ; la partie « astrologie traditionnelle » de ASTROPC (Auréas). INDHI (Alsyd) ; ASTROINDE de Philippe Georges).
  •          A collaboré aux revues techniques d’astrologie de langue française (Astrolabe, Astralis, Astres, l’Astrologue, Les Cahiers Astrologiques), à de nombreuses revues étrangères (Astrology Quaterly, The Traditional Astrologer, Pulsar),à plusieurs revues d’ésotérisme (L’Autre Monde, L’Originel, L’Esprit des Choses, Occulture).

 

Écrits

 En astrologie, j’ai la faiblesse de penser que trois livres (Clé de l’astrologue efficace – Technique de l’interprétation, Cours pratique d’astrologie horaire et Révolutions solaires pour astrologues efficaces)ont fait date dans la pratique astrologique.

 En ésotérisme, les courriers d’amis retrouvant leur tradition me disent qu’ils ont apprécié le livre Le christianisme secret, la trilogie sur le bon abbé Julio, les traductions commentées de manuels de guérison spirituelle et les séminaires sur la lecture « ésotérique » (dans le langage technique, on dit « anagogique ») des Écritures.

 Je ne me mets pas de note, puisque la ministre de l’Éducation Nationale y voit une source de traumatismes.

 

Traduction et commentaire de textes anciens d’astrologie

 Que dirait-on d’un musicien qui n’aurait jamais écouté une composition antérieure à 1968 ?  Pour éviter ce défaut aux astrologues, j’ai coordonné et commenté la traduction en langue française de textes en langue latine. Sont disponibles le traité Sur la Réception de l’astrologue juif arabophone Masha’allah (VIIIe-IXe siècles), plusieurs « livres » de Morin de Villefranche (1591-1659), deux volumes transmettant les travaux sur les révolutions solaires de Junctin de Florence (1522-1580) et d’Abu Mashar (787-886), etc.

 J’ai aussi coordonné la réimpression et commenté plusieurs ouvrages anciens : La Tétrabible de Claude Ptolémée (IIe siècle), Introduction au jugement des astres de Claude Dariot (1558), An astrological judgement touching theft de Anthony Griffin (1665), etc.

 

 

Partager ce contenu